Djoha n’empundra

Tafsiri ya Ibrahim Ali Foumdjimba Djoha n’empudra (« Djoha et l’âne ») est la traduction en langue comorienne de quelques histoires de Djoha(ou Djeha), personnage à la fois drôle, bouffon et fourbe, connu dans le monde arabo-musulman. (Ouvrage intégralement en comorien). format : 11 x 18 cm • Prix : 7,50 € • ISBN : 978-2-914564-95-3 • février 2014 • 66 pages Voir mon panier

Lire la suite Djoha n’empundra
septembre 15, 2018

Zut ! Et autres mots – Abécédaire d’une enfance africaine

par Monique Bauer Simples les mots. Simple l’écriture. Simple la composition en forme de lexique… Simples les images de Dakar dans les années 50, vu par une petite fille de six ans… Pas si simples pourtant, sous l’apparente naïveté des souvenirs ! Car c’est une femme de cinquante ans qui les revit. Et les images […]

Lire la suite Zut ! Et autres mots – Abécédaire d’une enfance africaine

Un député va mourir

par Sayouba Traore La plume de Sayouba Traoré associe la force et la beauté du récit simple au tranchant de la froide dénonciation. Sur le ton du badinage, ses réquisitoires portent des masques transparents qui laissent entrevoir la violence mal camouflée de ses propos. Sayouba Traoré n’écrit pas. Il parle. Il écrit comme il nous […]

Lire la suite Un député va mourir
septembre 11, 2018

Une saison aux Comores

par Nassuf Djailani « … Ce joli recueil de nouvelles, est défini par l’auteur comme un « témoignage contre l’oubli » et « contre l’amnésie qui ronge les mémoires des peuples dominés ». Ce « voyage en dix nouvelles à l’intérieur de (la) terre comorienne » rénove le thème de la tranche de vie et l’inclut dans une perspective plus large : […]

Lire la suite Une saison aux Comores
septembre 11, 2018

Petites fictions comoriennes

Collectif : Aboubacar Said Salim, Adjmaël Halidi, Said Ahmed Sast, Fahoudine Mze, Nassuf Djailani, Ismael Ibouroi, Salim Hatubou, Oluren Fekre, Soeuf Elbadawi, Anssoufouddine Mohamed Sous la direction de Soeuf Elbadawi Histoires des îles. Des îles et des iliens… Histoires d’un archipel éclaté en dix récits, qui promènent nos oreilles inquiètes au rythme du vent qui […]

Lire la suite Petites fictions comoriennes
septembre 11, 2018

Nahariat et autres nouvelles

par Adjmaël Halidi Tel un miroir, ce livre renvoie aux Comoriens ce qu’ils sont véritablement. Il fait paraître au grand jour leur face cachée. Nahariat entraîne le lecteur dans une quête effrénée, dans les entrailles de l’oubli et du silence. Les 11 nouvelles de ce recueil ne laisseront personne indifférent ; elles portent toutes les […]

Lire la suite Nahariat et autres nouvelles
septembre 11, 2018

L’irrésistible nécessité de mordre dans une mangue

Fragments et autres micro-fictions par Nassuf Djailani Chiconi-sur-Mer est une petite bourgade endiablée de près de 7 000 âmes, nichée dans le centre-ouest de l’île. A croire qu’ici le diable a pris littéralement possession de tout le monde. On raconte même que les esprits ramenés dans les malles des migrants d’antan continuent à planer sur […]

Lire la suite L’irrésistible nécessité de mordre dans une mangue
septembre 11, 2018

Le notable arrosé et autres nouvelles

par Ahmed Haidar-Gardévou « L’écriture chez Ahmed Haidar-Gardévou est synonyme de joie. Une écriture de la sincérité, celle d’une âme encore fraîche, soucieuse d’une humanité perdue. Sur les traces de ce poète, vous rencontrerez l’exocet explorant les airs et le monde marin, l’ami longeant le cimetière pour enfants, le chasseur de tourterelles de nos enfances… » format […]

Lire la suite Le notable arrosé et autres nouvelles
septembre 11, 2018

Shungu

Un festin de lettres par Julie Gilbert, Marie Fourquet, Marc-Antoine Cyr, Marcelle Dubois, Raharimanana, Marie-Louise Bibish Mumbu, Maurice Papy Mbwiti, Soeuf Elbadawi Sous la direction de Soeuf Elbadawi Shungu… Un mot signifiant l’utopie du cercle. Concept fédérant des individualités créatrices pour un vivre-ensemble sur un mode inédit… Un shungu littéraire pour huit auteurs, en provenance de la Suisse, du Québec, de Madagascar, […]

Lire la suite Shungu
septembre 11, 2018

Francisco

par Cuvelliez La mer est d’huile. Au loin, un voilier semble arrêté. Son mât oscille, lentement, très doucement. La mer est d’huile. C’était un homme de cinquante-cinq ans et cela faisait cinquante-cinq jours qu’il avait fait retraite dans la maison au bout du rempart. Avec Dolorès, ce fut plus compliqué. L’émotion avait été bue, physiquement, par la […]

Lire la suite Francisco
septembre 6, 2018