Paille-en-queue et vol

par  Anssoufouddine Mohamed

« Macération verbale, accouchement d’une parole primordiale, celle d’un attachement à une terre dont les fantômes ne finissent pas de hanter dans le jour les enfants que nous sommes. Une écriture pour conjurer le sort. La poésie suivante n’est pas à présenter – c’est la parole de la nuit, qui par les couloirs obscurs, cherchent la lumière du jour. Toutefois, voici une poésie d’ancrage et de relation, une belle ouverture ! » (Saindoune Ben Ali).

format : 11 x 18 cm (2e édition) • Prix : 10 € •
ISBN : 978-2-37097-018-3 • octobre 2015 • 112 pages 

Voir mon panier

septembre 9, 2018