La Grande Comore en 1898

Photos d’Henri Pobéguin et textes de Sophie Blanchy

La Grande Comore est sous protectorat français depuis 1886, à la suite de l’accord établi par le naturaliste Léon Humblot avec le roi Said Ali. Après l’exil de ce dernier, le colon reste le seul représentant de la France jusqu’en 1896. Sa  » Société  » a tous les pouvoirs. Pour limiter ses abus, Paris finit par nommer des Résidents. – La Résidence est un bâtiment construit tout d’abord par Humblot pour abriter la douane. Du haut du belvédère, Pobéguin prend des clichés des scènes qui se déroulent sur la place de Badjanani et sur la plage. Il parcourt l’île en compagnie de ses adjoints et d’un garde comorien, et se rend en baleinière à Fumbuni et à Mitsamihuli.

– format : 26 x 20 cm • Prix : 18 € • Pour commander
ISBN : 978-2-914564-42-7 • mars 2012 • 104 pages

septembre 13, 2018