Les Comores à l’épreuve du coronavirus

par Toibibou ALI MOHAMED

L’histoire sanitaire des Comores montre que le pays n’avait jamais été touché par une épidémie de coronavirus. Cependant, l’archipel avait connu d’autres épidémies plus meurtrières. Les plus mémorables restent les épidémies de variole de 1867 à Anjouan et 1898 à Mayotte, la tuberculose pulmonaire de 1902 en Grande-Comore, le paludisme de 1923 en Grande-Comore, le choléra (1974, 1998 à 2007), la dengue (1984, 1993 et 2010). À cela s’ajoutent le chikungunya de 2004-2005 et la récente épidémie de rougeole de 2019 qui n’a fait aucun décès.
Ce livre analyse la manière dont les autorités comoriennes ont géré la crise de la Covid-19, depuis son apparition en Chine jusqu’à la déclaration officielle du premier cas de patient positif dans l’archipel, le 30 avril 2020. Il met l’accent sur les mesures et dispositions prises – ou non – par le gouvernement afin de protéger la population contre cette pandémie au cours de laquelle bon nombre de Comoriens de l’intérieur et de l’extérieur sont décédés. C’est le cas de Siradji Mohamed Mouhsine (orateur des Comoriens de France et spécialiste de la tradition orale), de Salim Hadji Himidi (ancien ministre de l’Intérieur et des Affaires étrangères), de Hassan Kassim, chansonnier de la révolution d’Ali Soilihi et de Mouzaoir Abdallah (ancien ministre des Affaires étrangères et président de la Cour constitutionnelle) dont on analyse les parcours historiques à la fin de ce livre.

Format : 14 x 21 cm | 130 pages | Prix : 14,50 €
ISBN : 978-2-37097-061-9 | EAN : 9782370970619

France métropolitaine   DOM et international
Prix : 14,50 € (+frais) Prix : 14,50 € (+frais)

Voir mon panier

juillet 27, 2020