Matsozi ya miri

par Mohamed Loutfy

Écrire, c’est faire une lecture de sa mémoire. Il arrive souvent que cette lecture soit nourrie de la première sensation que nous recevons d’un objet. J’essaie de toucher l’intimité de mon enfance passée avec un père campagnard qui m’a appris l’amour des arbres. J’aime les écouter, entendre les rires de leurs branches et les craquements de leurs feuilles. Lorsque je vois la violence qu’on leur fait subir, c’est tout le cœur de l’enfant que j’étais qui se blesse et toute l’âme de l’homme adulte qui se sent profondément affectée. Écrit en langue comorienne, ce recueil de poèmes (en comorien) se veut un hymne aux arbres et un hommage à la forêt.

format : 11 x 18 cm • Prix : 7,50 € • Pour commander
ISBN : 978-2-37097-019-0 • février 2016 • 60 pages

 

août 19, 2018

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.